PHILIPPE JARRIOT

PHILIPPE JARRIOT EST LE NOUVEL ENTRAINEUR DE L’USALBI

 

Le départ de Vincent Petit

 

Depuis la trève de Noël, Vincent Petit n’entraîne plus l’USAlbi. Des incompréhensions et des divergences avec la direction technique ont conduit les responsables du club à se séparer de lui. On peut être étonné de cette décision, à la vue du classement actuel du club, deuxième derrière l’intouchable Toulouse Rodeo. Il semble que les bons résultats du début de saison aient occulté certaines divergences. Les deux défaites du mois de décembre et la victoire difficile en coupe du Midi, à domicile, contre le dernier de DHR, ont avivé les tensions, jusqu’à ce dénouement.

Ancien professionnel, - au poste d’attaquant, il a joué successivement à Montpellier, Strasbourg, Caen, Ajaccio et Logrones -, Vincent Petit a pris les rênes du club à l’été 2014, dans une période difficile pour l’USALBI, après une double descente de CFA en CFA 2 puis en Division d’Honneur, et un changement mouvementé de direction du club. Il aura eu le grand mérite de le relancer, le conduisant à la quatrième place du classement pour la première saison du club en DHR, , et à la seconde place à la trève de cet hiver.

La passion de Vincent Petit pour le football, sa gentillesse et sa disponibilité, laisseront un excellent souvenir auprès de l’ensemble du club.

 

remplacé par Philippe Jarriot, ex-entraîneur de Lavaur

Dsc 2618

Il a donné sa réponse ce mercredi, et elle est positive, mettant ainsi un terme à une période d’incertitude pour les dirigeants de l’U S Albi. Philippe Jarriot sera le nouvel entraîneur du onze albigeois. Il n’est pas un inconnu pour les amateurs de foot tarnais : pendant treize ans, il a entraîné l’équipe de Lavaur, en particulier lorsqu’elle était en division d’honneur. Auparavant, il avait connu une brillante carrière de défenseur au sein des meilleurs clubs régionaux, Rodez et Muret, puis Revel et Lavaur, , il a pratiqué dans toutes les divisions nationales (National, CFA, CFA 2) jusqu’à la 2è division. Autant dire que ses qualités de technicien s’appuient sur une solide expérience de joueur. Auréolé d’une image de compétence, de sérieux et de sérénité, il vient avec beaucoup d’enthousiasme porter sa bonne parole dans la capitale tarnaise.

 

 

Légende de la photo : Philippe Jarriot entre Laurent Lejeune, Président, et Yannick Ramade, directeur technique, dans les vestiaires de l’USAlbi à Rigaud